Le plus important est de savoir tomber (Joël Dicker)

PROPOSITION 50 : PREMIERS PAS…

 » Le voyage de mille lieues commence par le premier pas. » Lao Tseu  « Tao Té King »

De vos premiers pas de bébé aux premiers pas sur la lune de Neil Amstrong ou dans le domaine de la séduction… nos vies sont une succession de premiers pas et de nouvelles conquêtes.

LA PROPOSITION

Et si vous vous remémoriez quelques-uns de vos premiers pas ou de ceux de quelqu’un que vous auriez accompagné ou qui vous l’aurait  raconté. Tout cela peut être totalement imaginaire ou proche du réel.

LES CONSIGNES

– Donner un titre à votre écrit

– Le genre est libre comme le plus souvent, poétique, liste, correspondance…

– Ce sera un texte assez court 20 à 25 lignes

– Quelques mots à glisser : jeu de cartes, insouciance, entrechat

Mon texte :

J’ai fait mes premiers pas dans la vie il y a trente ans déjà. J’ai fait mes premiers pas, et puis bien plus tard, un jour au lycée, pendant que les autres faisaient des jeux de cartes à l’intercours, j’ai commencé à aligner des mots sur du papier. Elle était déjà loin l’insouciance. J’avais tant de choses sur le cœur, il fallait que tout cela prenne vie quelque part. Il fallait que les joies, les peines, les interrogations de l’ado de seize ans que j’étais trouvent enfin un écho, ailleurs que dans ma tête. Puis, le temps a passé. J’ai rangé mes cent vingt-huit pages de textes et mes deux romans dans une boîte à archives. J’ai mis un beau nœud sur tout ça en me disant que c’était une belle époque, que j’avais bien bossé (ou pas) mais qu’aujourd’hui, ce n’était plus la peine, que j’étais trop vieille pour ces bêtises, que je n’étais pas assez doué de toute façon. Je n’en avais plus besoin. L’envie de lire, d’écrire et de le partager m’avaient fui, à moins que ce ne soit moi. Je manquais de temps, j’étais fatiguée… Tout cela est tombé dans l’oubli.

Et voilà, qu’il y a quelques mois, cela me prend à nouveau, sans je ne m’explique pourquoi. Je retrouve ce plaisir. Alors, je m’y remets. Sérieusement. Et depuis, tous les jours, j’écris un peu. Je m’applique et je me rends compte à quel point il faut être patient, à quel point le temps passé à travailler en dehors du texte est aussi important que celui passé à l’intérieur, à quel point mes doigts doivent multiplier les entrechats sur le clavier avant d’arriver à quelque chose que je juge acceptable. A quel point il faut prendre tout ce que l’on vous donne, aussi bien le positif que le négatif. A quel point on n’est rien sans les autres. Alors, dis comme ça, ça peut paraître décourageant. Mais c’est décidé, je ne laisserai plus tomber. J’aime trop ça. Et voilà, aujourd’hui, je fais mes premiers pas sur ce site d’écriture. J’ai l’impression d’avoir des choses à dire. Et j’espère que vous apprécierez.

Proposition par Nicole Loynet et mise en ligne sur le blog d’écriture créative Tisser les mots : http://tisserlesmots.blogspot.fr


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s