Ce que j’aime chez toi – poème écrit par Arnaud, 11 avril 2004

Ce que j’aime chez toi, c’est ton sourire. Quand il se dessine sur ton visage, c’est comme un rayon de soleil. Quand il s’en va, il me manque. Quand tu t’en vas, tu me manques.
Ce que j’aime chez toi, c’est ton regard. Tu ne me regardes jamais droit dans les yeux. Tu pars toujours ailleurs. Tu es là mais tu es comme absente. A quoi tu penses? Moi, je pense à toi. Partout, tout le temps. Je pense à toi.
Ce que j’aime chez toi, c’est ta sincérité. Même si tu le voulais, tu ne sais pas mentir. Et moi, je te mens trop. Je me mens trop. Tu ne peux pas avoir confiance en moi. Même moi, je n’ai pas confiance en moi.
Ce que j’aime chez toi, c’est ta ténacité. Je me demande souvent où tu puises toute cette énergie pour avancer, malgré ce qui t’arrives, malgré ce que tu vis. Tu gardes la tête haute en toutes circonstances. J’ai l’impression que tu sais toujours quoi faire tandis que moi, je me sens souvent démuni.
Ce que j’aime chez toi, ce sont tes mains si douces. J’aime en saisir une quand tu ne t’y attends pas, quand personne ne nous regarde, quand je sais que cela va te surprendre mais que tu ne m’en voudras pas.
Ce que j’aime chez toi, c’est ta mélancolie, ta façon de nous raconter des histoires. J’aime ton passé, j’aime notre présent, j’aimerais croire à nos rêves maintenant. Oh oui… j’aimerais tellement y croire encore.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s