Exercice inédit d’écriture créative 275

Son ailleurs n’allait jamais très loin. Il se contentait de faire le tour du quartier, tel un chien promené en laisse. C’était sans compter sur…

Inventez la suite

Mon texte :

Son ailleurs n’allait jamais très loin. Il se contentait de faire le tour du quartier, tel un chien promené en laisse. C’était sans compter sur elle, évidemment. Certains commencent à me connaître.

Claudia n’avait rien à envier à ses copines. Certes plus petite, elle n’en était pas moins maline que les autres. Elle avait grandi dans une famille de six enfants mais, elle ne s’était pas laissée faire. Elle s’était imposée et avait réussi à faire son trou, comme on dit.

Oncle Jules, lui, était assez casanier. Il commençait à prendre de l’âge et perturber ses petites habitudes revenait à commettre un acte répréhensible. Il mangeait à heure fixe, ses horaires de sieste étaient déterminés à l’avance. Et depuis des années, la balade qui passait derrière la maison de Madame Grandjean et continuait après celle de Monsieur Demange, ponctuait ses après-midi. Son fidèle Yoda l’accompagnait généralement. Mais aujourd’hui, il ne se faisait plus tout jeune non plus, et l’avait abandonné. Cependant, même dans ces cas-là, qui arrivaient malheureusement de plus en plus souvent, Oncle Jules se forçait à pratiquer son exercice régulier pour ne pas perdre la forme.

Il avait passé la plupart de son existence en ville, à sillonner les rues, à la recherche de quelque chose qu’il n’avait finalement jamais trouvé. Il avait donc décidé à présent de profiter pleinement de sa retraite dans la campagne vosgienne. Pas besoin de courir au bout du monde, l’air pur qu’il respirait sur le balcon et le paysage qui s’offrait à ses yeux lui suffisaient amplement. La famille lui rendait visite régulièrement. Nourri, logé, blanchi. Il ne se souvenait pas, même en remontant à un passé lointain, avoir été aussi gâté par la vie. Alors que demander de plus ?

Claudia, elle, sortait plutôt la nuit. Mais il fallait bien qu’une exception confirme la règle. Aujourd’hui, elle avait faim et il n’y avait plus rien dans le garde manger. Cela l’agaça, elle s’était faite prendre à son propre piège. Car Claudia n’aimait pas se montrer la journée. Bien qu’elle soit plutôt fine, elle avait peur d’être la cible d’agresseurs potentiels. Elle était dans la fraicheur de l’âge, donc attirante. Elle n’avait pas encore d’enfants. Et ce qu’elle appréciait, c’était s’amuser.

C’est presque devant la maison d’Oncle Jules que leurs regards se croisèrent. Immédiatement effrayée, Claudia n’eut pas le temps de sauver. Oncle Jules lui avait déjà mis le grappin dessus. Elle résista.
– Pourquoi tu veux t’en aller déjà ? On pourrait faire connaissance, tenta-t-il.
Connaissance, quelle drôle d’idée ! Depuis la nuit des temps, ses deux animaux là ne faisaient pas bon ménage. Pourquoi fallait-il que ça tombe sur elle et que ça commence aujourd’hui ?
– Je crois que je n’ai pas vraiment le choix…
Ils firent un bout de chemin ensemble en discutant jusqu’au moment où Claudia lui expliqua qu’il fallait qu’elle continue par la forêt pour aller voir son cousin Mulot. Elle était toujours affamée et n’avait rien trouvé à se mettre sous la dent. Ce dernier aurait bien la politesse de l’inviter à casser la croûte.
– Dans la forêt ? Je crains qu’on s’inquiète chez moi.
– Tu veux dire que depuis que tu habites ici, tu ne t’y es jamais aventuré ?
– Ma foi, non. Jamais eu l’envie, ni l’audace.
Et c’est ainsi que depuis ce jour, Claudia, constamment escortée par Oncle Jules, termina ses jours paisiblement. Quant à lui, il finit par toucher du doigt ce qu’il avait toujours espéré. Cet ailleurs qu’il avait sous les yeux lui tendait les bras depuis le début. Comme quoi, parfois, il faut seulement attendre que la vie vous donne un coup de pouce pour réaliser les choses.

Exercice proposé par Pascal Perrat et mis en ligne sur son blog : https://www.entre2lettres.com/exercice-inedit-decriture-creative-275/


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s